La FNMT est basée avec son secrétariat au sein des bureaux du Syntec  à Paris

La FNMT est structurée comme suit :

  • Un conseil d’administration comportant l’ensemble des membres et se réunissant deux fois par an afin de gérer l’ensemble des sujets  concernant la fédération
  • Elle est présidée par Jean-Pierre Lacroix (MCG Managers)
  • Le bureau est composé de deux vice-présidents : Philippe Soullier (Valtus Transition),  et Grégoire Cabri-Wiltzer ( NIM Europe ), d’un secrétaire général en la personne de Thierry Rogeon (Lincoln Transition Executive). Gilles Marque (Actiss Partners) est le trésorier.
  • La FNMT propose des commissions. Chacune d’elle  est gérée par un membre adhérent . Chaque commission aborde un thème structurant et des membres adhérents y participent et colaborent afin de faire progresser les expertises de la FNMT

La FNMT est active au travers  de plans de relations publiques , de son site Web , et d’action sur les réseaux sociaux.

Dans quel cas fait-on appel au management de transition

Toute situation exceptionnelle d’entreprise peut être prise en charge par le management de transition. Il s’agit de moments, de cycles, où les fondamentaux d’une fonction de l’entreprise ne sont plus rassemblés, et où l’urgence est prépondérante:

  • Crise : les fondamentaux de la fonction ne sont plus viables : plus d’ERP, reportings inexistants, pas de contrôle qualité, surstocks, ventes en baisse, turnover important, relations avec l’actionnaire rendues très difficiles…
  • Projets : fusion à mener vite et avec succès, spin-off à diriger en urgence, ouverture d’une filiale pays, lancement d’un nouveau produit, externalisation d’une production…
  • Management Relais : permettre à une fonction centrale – DAF, DRH….- de continuer à fonctionner correctement, pendant l’absence du titulaire, ou en attente d’un recrutement.

Méthodologie

On prend en charge une situation à redresser, à lancer, à maintenir, au pied levé, en y étant préparé avec méthodologie. C’est pourquoi les cabinets de management de transition développent en mission une méthodologie et une organisation spécifiques qui permettent de rétablir rapidement et efficacement des situations critiques.

Le dispositif mis en œuvre par le cabinet comprend la délégation d’un manager de transition, d’un directeur de mission, une organisation, des processus précis, un reporting serré. Seul un cabinet de management de transition peut proposer ce dispositif.

Le management de transition est souvent confondu avec le Conseil. Or il n’intervient pas au même moment ni avec la même perspective : le conseil apporte expertise, benchmark, travaille sur la stratégie ou l’organisation à long terme. Surtout, le conseil donne des recommandations. Le Management de transition apporte prise en charge et réalisation, remobilisation d’équipes et retournement de tendances. Conseil et management de transition travaillent bien ensemble.

Le management de transition est parfois confondu avec le Recrutement. Le recruteur permet de sourcer la personne idéale pour gérer le poste de DG à long terme. . Le manager de transition n’est là que pour une durée déterminée, il n’a pas besoin de connaître précisément le secteur de l’entreprise, mais il (re)construit vite les fondamentaux d’une fonction. D’ailleurs les candidats aiment savoir qu’un manager de transition a (re)structuré le poste qu’ils vont prendre, car ils ont l’assurance de trouver un service ou une fonction en ordre de marche, qu’ils pourront développer sur le moyen et long terme.

Caractéristiques des cabinets de management de transition

Un cabinet de management de transition doit proposer au minimum :

  • une organisation d’intervention
  • des processus d’intervention
  • des références de missions avec des réussites significatives
  • des managers de transition, dont le parcours professionnel a pu être validé.
  • un contrat de prestation de services, une attestation d’assurance responsabilité civile, et un système de tarification clair.