Posté dans par le sept. 16, 2019 dans Actualités, Presse

La Fédération Nationale du Management de Transition fait aujourd’hui état des lieux des deux premiers trimestres de l’année 2019 sur son marché.

C’est avec enthousiasme que nous pouvons annoncer une hausse du chiffre d’affaires au semestre 1 de près de 11% en comparaison à 2018. Cette augmentation s’inscrit dans une croissance globale du chiffre d’affaires généré par le Management de Transition. En effet, en 4 ans, on note près de 117% de progression, constant témoignant de l’attrait de notre mode d’intervention en entreprise.

Quel type de mission ?

Le « management relais » détrône la « gestion du changement » représentant 29% du nombre de missions réalisés contre 26%, la « conduite de projet » reste quant à elle dominante à hauteur de 30%.

Quels secteurs ?

Concernant les secteurs d’intervention, l’industrie est toujours le plus demandeur en management de transition avec près de 57% des missions au premier trimestre 2019. On notera également une légère hausse quant à la demande du secteur de la distribution au trimestre 2, passant de 5,3% à 7,1%, au détriment du leader qui perd 4 points de pourcentage.

Quelles fonctions ?

Les fonctions RH et DAF progressent en tant que domaine d’intervention pour atteindre respectivement au trimestre 2, 24% des missions soit une hausse de 2 points de pourcentage par rapport au trimestre 1, et 18% soit une hausse de 4 points de pourcentage par rapport au trimestre 1.

Quels managers ?

La typologie de nos managers a peu évolué depuis quelques années. Ceux-ci ont en majorité entre 50 et 59 ans à hauteur de 63%. Ce sont des managers d’expérience, avec plus de 65% d’entre eux ayant déjà effectué une mission de management de transition. D’un point de vue géographique, ils se concentrent sur l’Île-de-France à 54%, puis on retrouve à 11% la région Auvergne Rhône-Alpes. On notera une légère augmentation de la part de femmes en mission, continue depuis plusieurs années, soit 23% des managers.

Pour quels clients ?

Les ETI (50 à 1500M€ CA) conservent leur place prédominante en tant que client de management de transition avec près de 45% des missions soit une hausse de 40% par rapport à 2017. Ces entreprises se situent en grande majorité dans la région parisienne (43%).

Seulement 3% des demandes viennent de l’international ce qui prouve le fort potentiel d’un développement au-delà de nos frontières.

43% des clients font appel au Management de Transition pour la première fois, chiffre en légère hausse par rapport aux années précédentes ce qui conforte le fait que les entreprises aient de plus en plus confiance en ce genre d’intervention pour leur business.

Les DRH sont les principaux interlocuteurs lors du 1er contact commercial à hauteur de 36% alors que les DG perdent en implication avec 27%. En revanche, leur pouvoir décisionnaire est conservé, ceux-ci représentent 46% des fonctions de clients décideurs, alors que les DRH n’arrivent qu’à 21%.

On notera également une hausse de l’’implication des fonctions opérationnelles qui prennent les décisions de 20% des missions de management de transition du semestre 1 de l’année 2019.