Posté dans par le juil. 28, 2015 dans Conférences & Evènements

Une délégation de représentants de la FNMT s’est rendue a Stuttgart le jeudi 09 juillet 2015, répondant à l’invitation de la Fédération allemande, l’AIMP (Arbeitskreis Interim Management Provider – www.aimp.de).

L’objectif de cette visite était de :

– découvrir et connaître la fédération allemande ainsi que ses membres,
– promouvoir la FNMT et les spécificités du marché français,
– échanger nos « bonnes pratiques » réciproques,
– appréhender les spécificités du marché allemand du management de transition.

L’après-midi et la soirée se sont déroulés de façon particulièrement conviviale, en trois temps :

– en cercle restreint tout d’abord, avec les représentants des confrères allemands, dans le cadre d’une de leur séance de travail. Celle-ci portait sur les aspects « qualité et process » du métier. La labellisation Bureau Veritas a suscité un vif intérêt. Il serait sans doute avantageux pour nous de fournir a l’AIMP des détails de notre savoir-faire en la matière (ce sera un peu le monde a l’envers…).
– puis, dans un second temps, dans le cadre de leur séance plénière : une conférence interactive en présence de plus de 120 managers de transition. L’AIMP a profité de notre présence pour en faire une soirée française sur le thème : « Vive la France – Wie unser Lieblingsnachbar tickt » (comment fonctionne notre voisin préféré, ndlr). Se sont succédés sur le podium : le consul général de France au Baden-Württemberg, le président de la FNMT (Grégoire Cabri-Wiltzer, ndlr), une table ronde composée des PDG d’Alstom Power AG, d’Alcatel Lucent AG et deux managers de transition allemands ayant conduit des missions en France etc etc. Nous avons pu noter, au travers des questions de l’assemblée, que certains a priori avaient la vie dure…
– et bien entendu, l’inévitable cocktail dinatoire networking, très bon enfant, entre gens du même métier qui se croisent et se connaissent.

L’AIMP regroupe 14 entreprises, acteurs exclusifs du management de transition, en Allemagne, Autriche et Suisse alémanique. Elle se réunit 3 à 4 fois par an, dans le cadre de séances plénières suivies d’une cession commune avec des managers de transition. Somme toute, la taille et le mode opératoire de l’AIMP sont assez proches du nôtre. La différence, en revanche, est la taille du marché :
– 2.3 milliards € en 2014, en croissance constante
– 15.000 managers de transition professionnels (dont c’est le métier)

Au final, un excellent déplacement, de la valeur ajoutée, un intérêt réciproque à approfondir cette première prise de contact. La balle est dans notre camp pour la seconde manche.
Un autre article suivra à l’automne sur le marché allemand et ses spécificités.

Tschüss und bis bald!

Stéphane Mellinger – MPI executive
Commission Internationale, FNMT